CRÉDIT FONCIER DE FRANCE


CRÉDIT FONCIER DE FRANCE
CRÉDIT FONCIER DE FRANCE

CRÉDIT FONCIER DE FRANCE

Dans presque tous les pays, de nombreux établissements bancaires et financiers contribuent au financement de la construction immobilière. Certains établissements ont toutefois une vocation plus affirmée pour ce genre d’opérations, comme le Crédit foncier de France.

Créé en 1852, le Crédit foncier est une société anonyme à statut spécial, dont les actions sont négociables en Bourse (règlement mensuel) et font partie des valeurs retenues dans l’indice boursier CAC 40, mais dont la direction relève des pouvoirs publics. Il se finance par ressources propres, par des avances de l’État et des investisseurs institutionnels et par des emprunts obligataires (sa principale source), toujours bien accueillis. Il intervient en accordant des prêts à long ou à moyen terme, ou tout simplement en garantissant des crédits à moyen terme d’origine bancaire, qui deviennent ainsi éligibles au réescompte de la Banque de France. Par ailleurs, cet établissement plus que centenaire a reçu, en 1966, la mission d’organiser et de réguler un marché national des créances hypothécaires. Institution financière spécialisée selon la loi bancaire de 1984, le Crédit foncier propose, en concurrence avec l’ensemble du système bancaire, des prêts hypothécaires à de strictes conditions de quotité et de garantie, ainsi que des prêts aux collectivités locales et à la navigation maritime et aérienne. Il assure certaines missions permanentes d’intérêt public, au premier rang desquelles figurent le placement, le financement et la gestion des prêts aidés par l’État. Il dispose d’un réseau de cent quarante points de vente, couvrant la totalité du territoire national. Depuis 1988, ses activités de crédit ont été progressivement déployées vers le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas et le Portugal.Pour relancer la construction, le Crédit foncier a lancé, à côté du prêt conventionné pour l’accession, une formule spécifique de prêt conventionné locatif. De même, toutes les catégories de concours ont été assorties de formules à taux révisables de façon à satisfaire les demandes de certains emprunteurs dans un contexte d’évolution des taux d’intérêt. Autre innovation significative: les prêts locatifs intermédiaires (P.L.I.). En 1994, le Crédit foncier avait financé plus de 5 800 logements pour 2,2 milliards de francs, la seule année 1994 représentant près de 1 milliard de francs pour 2 260 logements.

Parallèlement à cette activité de pôle financier de l’habitat, le Crédit foncier conduit des activités financières développées. Il offre tous les produits financiers, et notamment les titres de ses O.P.C.V.M. (Sicav et fonds de placement). Des produits d’assurance-vie et de capitalisation sont également proposés par les filiales de la Société centrale Foncier Assurance.

Enfin, le pôle immobilier s’articule autour de quatre secteurs d’intervention: gestion de patrimoine immobilier, habitat social, activités de services et promotion immobilière.Le Crédit foncier entretient un patrimoine historique important: il a restauré, dans le quartier de la place Vendôme, trois hôtels qui figurent parmi les plus beaux spécimens de l’architecture française de la première moitié du XVIIIe siècle. L’hôtel d’Évreux abrite depuis 1980 le conseil d’administration du Crédit foncier, les autres services sont logés dans les hôtels Desvieux et Castanier.

Encyclopédie Universelle. 2012.